En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Le traitement des déchets par Ets Cuilleiriès dans les Alpes-de-Haute-Provence


Tous nos déchets sont triés par catégorie et chaque type de déchet est transporté dans une décharge appropriée :

 
  • Les gravas provenant de diverses démolitions sont évacués vers la plate-forme de recyclage des Mées.
  • Les déchets plastiques (emballage) ainsi que nos pots de peinture sont portés vers une décharge de classe II.
  • Les déchets métalliques sont évacués vers un centre de recyclage des métaux.
  • Les déchets dangereux (solvants, chiffons souillés et résidus de peinture) sont traités dans un centre de traitement des produits dangereux avec un bordereau de traçabilité.

Ils seront stockés, étiquetés et conditionnés de façon adaptée dans des bacs type Géobox, des cuves ou des fûts.
 

Containers


Ils seront ensuite collectés par un transporteur déclaré.
Décret numéro 98-679 du 30 juillet 1998

L’élimination finale sera contrôlée grâce au bordereau de suivi des déchets.
Décret numéro 2005-635 du 30 mai 2005

Les déchets seront :
  • Traités par voie physicochimique ou par évapo-incinération, pour être ensuite réutilisés dans la fabrication de nouvelles peintures
  • Stockés dans un centre de traitement de déchets dangereux après stabilisation
  • Incinérés dans une installation classée sous la rubrique 167C
  • Incinérés en cimenterie

Les produits sont accompagnés systématiquement par des bordereaux de suivi de déchets et la traçabilité est assurée jusqu’au lieu de traitement final.

Nous ferons donc appel à Alpes Environnement pour leurs services en matière de traitement des déchets jusqu’à ce que nos fournisseurs mettent en place les collectes de déchets dangereux et qu’ils nous fournissent les équipements adaptés à leur stockage.
 

Stockage


Néanmoins, pour limiter le traitement de ces produits dangereux, nous utilisons au maximum :
  • des peintures sans plomb ou chrome entraînant une diminution des coûts de traitement des déchets.
  • des peintures à haut extrait sec diminuant les émissions de COV.
  • des peintures en phase aqueuse pour leur plus faible teneur en solvant.
  • des peintures en poudre en raison de l’absence de solvant et de la réduction des pertes lors de l’application.
  • des peintures polymérisables sous action UV.

Certaines peintures sont labellisées « NF ENVIRONNEMENT » ou « ÉCOLABEL Européen ».